Bienvenue à Martigny les bains

MARTIGNY LES BAINS - REVUE DE PRESSE

<< Septembre 2018 >>
LuMaMeJeVeSaDi
11
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

4782 articles publiés

Les articles sont disponibles sur internet 7 jours après leur date de publication par la presse régionale.

Afficher :

Rechercher le ou les mots-clés suivants :

Tout afficher

Après-midi musical pour les résidents. VOSGES MATIN du 14-09-2018


L'animation musicale était assurée par Cyrille Renaut.

Un après-midi festif vient d'être proposé aux résidents de la maison de retraite. Cyrille Renaut a su mettre une ambiance joyeuse avec son accordéon, en interprétant des chansons de la Belle Epoque. Un bon moment pour les pensionnaires, qui ont pu entendre des chansons telles que " le petit vin blanc ", "Etoile des neiges " et bien d'autres.

Des résidents n'ont pas hésité à entamer quelques pas de danse, en compagnie notamment d'Isabelle, leur animatrice. Simone, une des doyennes de l'établissement, confie : " cela nous rappelle notre jeunesse ! ".

Le samedi 13 octobre, à 20 h 30, les résidents participeront à un grand loto à la salle des fêtes de Lamarche.

La fête pour tous ce dimanche. VOSGES MATIN du 13-09-2018

Sous l'impulsion du comité d'animation de la localité, une grande journée se prépare pour ce dimanche 16 septembre. Le vide-greniers sera ouvert au public dès 7 h le matin, avec cette année de nombreux exposants que le président tient à grouper place des Vosges.

L'après-midi des 15 h, les membres d'Environnement et Patrimoine seront présents au pavillon des Sources pour la journée du patrimoine avec l'exposition de cartes postales anciennes de la collection d'André Legrand. Des documents très intéressants du passé thermal de Martigny. Henri Perrard mettra à la disposition des visiteurs tout son panel d'informations sur le camp d'artillerie situé à la côte du Hautmont de 1917 à 1919, le quai des chars d'assauts, la liaison ferroviaire du camp sur la ligne SNCF, documents. Des photos très impressionnantes. L'entrée au pavillon sera naturellement libre toute la journée.

Enfin, impossible d'omettre la présence, également ce dimanche, de la fête foraine, où les enfants pourront passer une bonne journée avec les traditionnels manèges, jeux de tir, confiseries et barbe à papa.

La fontaine au fer rénovée - La fontaine près de la salle polyvalente donnant libre accès à l'eau thermale vient de faire peau neuve grâce au travail des employés municipaux. VOSGES MATIN du 12-09-2018


L'eau de cette source est la même que celle qui coule au Pavillon. - Si la muncipalité a capté la source en 1767, c'est en 1849, près d'un siècle plus tard, qu'une analyse officielle de l'eau par Henry Ossiam révéla que celle-ci avait les mêmes éléments chimiques que celles contenues dans les sources voisines Vittel et Contrexéville avec des variantes sensibles.

L'eau minérale de Martigny-les-Bains à volonté pour tous, habitants comme touristes. C'est ce que permet la fontaine au fer accolée au bâtiment de la salle polyvalente.

Un bel aspect de style ancien réalisé en fonte, celle-ci avait néanmoins besoin d'un lifting. Après avoir dévié son écoulement à l'aide d'un tuyau, Fabien et Mathieu, employés aux services techniques de la localité, l'ont décapée et repeinte. Ils ont également nettoyé les dalles aux alentours, cette eau lithinée laissant apparaître d'énormes dépôts ferrugineux tout autour de la source.

Cette source lithinée a des vertus reconnues pour les malades atteints de la goutte, la gravelle, le diabète, les infections congestives du foie et des reins, les coliques néphrétiques.

. VOSGES MATIN du 12-09-2018

Les activités reprennent pour les Familles rurales - A l'occasion de la réunion de rentrée qui s'est déroulée ce mercredi, Josiane Heitz, la présidente des Familles rurales, a invité les membres responsables des activités qui animent notre village pour établir le programme de l'année. VOSGES MATIN du 10-09-2018


L'association est toujours aussi présente au village et propose régulièrement des activités très appréciées par les familles.

Après les élections des membres du bureau qui ont confié le poste de présidente à Josiane Heitz, celui de vice-présidente à Mady Toussaint et celui de trésorier à Hervé Douce, Marie-Odile Lamy a accepté le poste de secrétaire.

Activités hebdomadaires - La gymnastique sera cette année encore au programme et reprendra le mardi 18 septembre à partir de 14 h à la salle d'activités. A ce propos, des places sont encore disponibles. Les personnes intéressées peuvent se renseigner auprès de la présidente au 09 52 31 17 59. Concernant le yoga, la reprise est fixée au jeudi 20 septembre à 10 h à la salle d'activités tandis que l'initiation à la dentelle reprendra le jeudi 27 septembre. L'économie sociale familiale qui propose entre autres du bricolage, de la cuisine et de la couture accueillera ses " élèves " le vendredi 28 septembre à 14 h à la salle paroissiale. Les après-midi jeux reprendront leur rythme de croisière ce mercredi 12 septembre à la salle paroissiale et un goûter sera offert aux joueurs grâce à deux pâtissiers volontaires.

Calendrier annuel - Un concours de belote sera organisé le samedi 17 novembre à la salle paroissiale à 14 h et les Familles rurales fêteront Noël le 19 décembre à la salle polyvalente avec une animation et un goûter. Une sortie en juin est à l'étude pour laquelle toutes les idées sont les bienvenues.

Le marché de pays a fermé ses portes. VOSGES MATIN du 09-09-2018


La plupart des exposants sont satisfaits de ce marché de pays qui vient de fermer ses portes. Il devrait être de retour l'été prochain.

Depuis le mois de mai, les habitants de la localité, mais également des petits villages environnants, sont venus s'approvisionner au marché de pays installé à la galerie marchande. Ce service avait été organisé par la mairie.

Jeudi, c'était le dernier rendez-vous de la saison. L'occasion de demander aux commerçants ce qu'ils ont pensé de ce marché. Mme Rommeveaux, qui exposait tout un panel de confitures maison, confie : " Je trouve qu'il n'y a pas assez de communication pour bien faire connaître ce marché ". Benjamin, de Relanges, avec ses produits laitiers, estime lui que " le contact avec les clients est excellent et nous sommes bien accueillis par la commune. La clientèle est régulière et le marché est placé dans un cadre merveilleux ".

" Un lieu enchateur " - Aurore, de Bulgnéville, avec ses objets de décoration, est satisfaite. La saison a été bonne aussi du côté du stand de saucissons. On y trouve également des grands bacs d'olives dont la réputation est connue de père en fils pour la troisième génération. Même son de cloche chez le marchand de fruits et légumes, qui avait ses clients attitrés chaque semaine. La boulangère, venue d'un village proche, regrette que ce marché ait lieu le jeudi car le fournil ne cuit pas de pain ce jour-là, mais elle a apporté toute une gamme de farines, céréales de son commerce et trouve que cette galerie marchande, au cœur du parc thermal, " est un lieu enchanteur pendant cette saison estivale ". Marie-Claude, une habitante du village, rencontre beaucoup de succès avec ses produits de nettoyage et de beauté " bio ". Tous ont promis de renouveler cette expérience l'an prochain.

Cantine : dans le calme, tout le monde en profite. VOSGES MATIN du 08-09-2018


Les midis, 40 enfants occupent la grande salle du périscolaire. D'où la nécessité, pour que tout se passe bien, d'avoir un minimum de discipline.

Cette année, Florence Bouton, la responsable de ce service, compte au moins 40 repas chaque jour au Pôle de l'enfance. Repas fournis par le service restauration du collège de Lamarche, et dont les enfants, comme leurs encadrantes (les deux aides maternelles Michelle Labreuche et Sandrine Girardot, et Lucrezia, l'animatrice), ne profitent réellement que lorsque le calme règne. D'où une initiative, aux vertus uniquement préventives et non punitives : l'installation d'un petit signal qui clignote et avertit lorsque le bruit est trop intense.

Ce qui n'empêche nullement les enfants de prendre du plaisir à manger à la cantine et d'y trouver leur compte. Si Néline confie que sa préférence entre la cantine et le déjeuner chez ses parents dépend du menu. Lily-Jeanne, elle, dit aimer la cantine pour les plats de pâtes à la carbonara ou bolognaise. Margot et Eloïse pour les frites et hamburgers, Ignès pour le gratin aux courgettes. Quant à Louna, sa préférence va à la mousse au chocolat et aux cordons-bleus.

Au-delà du menu, tous sont surtout heureux de pouvoir déjeuner entre copains et copines.

Mady, toujours en mouvement - Femme aux multiples casquettes, Mady Toussaint vit une retraite hyperactive au service de diverses associations, comme le Mouvement chrétien des retraités, dont les activités vont reprendre. VOSGES MATIN du 07-09-2018


Par amour du contact avec les familles et les habitants, Mady s'investit au village avec modestie mais efficacité.

Il est encore possible, en 2018, de ne pas connaître Mady Toussaint à Martigny-les-Bains. Pour autant, partout où le regard se portera, quelle que soit la porte qu'on viendrait à pousser, elle a été et est encore partout dans la cité octodurienne, après plus de 25 ans au service de ses concitoyens. A la municipalité, où elle a été conseillère durant un mandat, mais aussi, et surtout, dans le monde associatif.

Tout a donc commencé il y a un peu plus d'un quart de siècle, au collège privé Saint-Clément, où Mady animait les cours de cuisine dans l'établissement et auprès des enfants du village. Une volonté de transmettre et d'animer la localité qui a pris diverses formes au fil des ans. Depuis 18 ans, elle est présidente de l'Union Saint-Remi, qui gère la salle paroissiale où se déroulent les activités de Familles rurales, association qu'elle a également présidée pendant 10 ans et dont elle gère toujours le club des retraités et par extension, les après-midi jeux.

Membre du conseil pastoral, de la chorale et des assemblées de prières à la maison de retraite de la localité, elle fut aussi missionnée par Familles rurales pendant quelques années pour veiller et comparer les prix de divers magasins du secteur, rôle qu'elle a assuré avec sérieux. Fatiguée Mady ? Pas franchement. Pour elle, la retraite, " c'est le bénévolat, et s'investir dans la vie du village ". Et c'est aussi au Mouvement chrétien des retraités qu'on la retrouve, en qualité de responsable depuis 6 ans. Une casquette qui peut l'amener à voyager (une rencontre mise en place par le MCR national s'est déroulée à Lourdes du 16 au 18 juin sur le thème de l'espérance), mais surtout à véhiculer le message du mouvement national et à prôner le partage et les échanges dans son village. Comme elle l'explique : " Les réunions du Mouvement chrétien des retraités, ouvertes à toutes et à tous, pratiquants ou non, ont pour but d'avoir une réflexion chrétienne et un partage fraternel sur le sens de la vie, les engagements et les enjeux actuels de la société. Ces rencontres ont lieu un lundi par mois à la maison paroissiale. On réfléchit, on écoute, on dialogue, on partage nos joies et nos peines à la lumière de la parole de Dieu. Et au-delà de nos échanges institutionnels, c'est l'ocasion de nous retrouver entre connaissances et amis, de discuter sur un événement qui ponctue le calendrier ".

Rien ne se perd, tout se récupère avec Christiane Gravier. VOSGES MATIN du 06-09-2018


C'est sous le pavillon des Sources que Christiane Gravier a exposé ses créations, toutes fabriquées avec des matériaux de récupération.

Surprenante, cette exposition au Pavillon des Sources. Christiane Gravier l'avait choisi pour cadre de sa présentation d'objets aussi insolites que pratiques. Leur point commun ? Tous, qu'ils soient utiles au quotidien ou destiné à décorer, ont tous été fabriqués avec du matériel de récupération.

Les visiteurs, vacanciers ou promeneurs, ont découvert tout un panel des réalisations de cette " bricolartiste ", animée d'une passion qu'elle aimerait partager et transmettre autour d'elle. Toutes ces belles choses (bagues, colliers, pochettes à lunettes, boîte à musique) sont réalisées avec finesse et bon goût, selon l'inspiration de l'artiste, qui ne compte pas ses heures.

Christiane Gravier fut heureuse de constater l'intérêt porté sur son travail. C'est pour elle un encouragement à continuer de créer de nouvelles choses.

Entre la moisson et la rentrée, la balayeuse est sollicitée. VOSGES MATIN du 05-09-2018


La commune s'équipe pour faciliter le travail des employés. Et sur une commune étendue comme Martigny, cette balayeuse était indispensable.

Elle ne chôme pas ces derniers temps, entre les espaces publics, la cour du groupe scolaire à débarrasser de ses feuilles et branches accumulées pendant l'été, ou les rues et allées de la cité jonchées des grains tombés des remorques des moissonneurs. Pour faire place nette, rien de tel qu'une bonne balayeuse. Celle de la commune est placée sous la responsabilité des employés aux services techniques de la mairie. Et Philippe et Fabien savent parfaitement tirer le meilleur d'un engin muni de deux brosses rotatives à l'avant qui captent la plupart des déchets ensuite aspirés dans un conduit puis stockés dans un container à l'arrière de la machine.

La commune est étendue et c'est un travail conséquent qui revient aux deux employés municipaux, qui ont à cœur de le réaliser avec sérieux.

478 page(s) : 12 3 > >>