Bienvenue à Martigny les bains

MARTIGNY LES BAINS - REVUE DE PRESSE

<< Février 2018 >>
LuMaMeJeVeSaDi
1
4
8
12
15
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

4580 articles publiés

Les articles sont disponibles sur internet 7 jours après leur date de publication par la presse régionale.

Afficher :

Rechercher le ou les mots-clés suivants :

Tout afficher

Carnaval se prépare déjà. VOSGES MATIN du 31-01-2018


Petits et grands travaillent autour du thème de carnaval.

Les enfants inscrits aux activités périscolaires préparent déjà carnaval. Les écoliers qui sont scolarisés en primaire ont pour mission de réaliser des masques vénitiens ou d'Arlequin. Un travail qui demande application et savoir-faire, mais le plaisir est grand pour tous. Les écoliers doivent également faire preuve d'imagination, car ils inventent eux-mêmes les masques. Ils reçoivent toutefois les précieux conseils des animatrices. Les petits de la maternelle, eux, réalisent des coloriages.

Le stock de livres renouvelé à la bibliothèque. VOSGES MATIN du 30-01-2018


Un beau choix de nouveaux livres s'offre désormais aux amateurs pour terminer l'hiver.

Il était attendu par les lecteurs ! Le bibliobus est passé, pour renouveler le stock de la bibliothèque municipale.

Près de 300 ouvrages sont repartis et le même nombre remis aux responsables, qui ont dû, dans un premier temps, effectuer un choix dans ce bus aménagé. Il n'y a plus de secret pour ces bibliothécaires qui depuis de longues années gèrent les arrivées et les retours et connaissent les désirs et les goûts de chaque lecteur.

Pour rappel, la bibliothèque est ouverte le mercredi de 14 h à 16 h, le vendredi de 9 h à 12 h et le samedi de 14 h à 16 h.

Sensibiliser les enfants aux risques. VOSGES MATIN du 29-01-2018

Au collège privé Saint-Clément, Véronique Lejal, professeur de SVT a réuni tour à tour les élèves du primaire et du secondaire pour leur apprendre à identifier les situations, se protéger des risques, agir de manière appropriée, s'exercer à alerter les secours mais aussi prendre confiance en eux.

Un nouvel artisan au village. VOSGES MATIN du 28-01-2018


André Clein est multitâches. Divers travaux peuvent donc lui être confiés.

Un nouvel artisan s'est installé au village avec sa famille en 2016. André Clein sera apprécié par les divers travaux qu'il pourra réaliser dans les foyers, sur une distance de 40 km à la ronde. Auto-entrepreneur depuis 2004, il effectue divers travaux de peinture, d'isolation, de plâtrerie, de revêtement de sol, de carrelage, de papiers peints, d'aménagement de combles mais aussi de petits travaux de maçonnerie. Une vraie aubaine pour les habitants, qui peuvent le contacter au 06 01 00 03 55.

Les lauréats des maisons fleuries récompensés. VOSGES MATIN du 27-01-2018

Sylvette Dupont, membre de la commission communale de fleurissement et présidente de l'association Environnement et Patrimoine avait le plaisir de remettre les coupes et diplômes aux lauréats des maisons fleuries. Fabrice Hérel a remporté le premier prix devant Migel Jimenez et Stéphane Moniatte.

Une action de prévention à l'école. VOSGES MATIN du 27-01-2018

Les élèves de la classe de maternelle et des trois classes primaires viennent de vivre un temps fort sur la sensibilisation afin d'agir ensemble autour des accidents de la vie courante. Un jeu collectif sur un modèle numérique interactif fut enrichissant pour les élèves.

Des écoliers unis par le sport. VOSGES MATIN du 26-01-2018


Les petits écoliers ont participé à leur première rencontre Usep.

Les petits élèves de l'école maternelle ont été très heureux de retrouver les copains avant de participer à leur première rencontre USEP (Union sportive de l'enseignement du premier degré) où ils ont joué à divers jeux collectifs, jeux de motricité et ateliers divers. Une belle dépense d'énergie qui a fédéré la jeunesse locale.

La passion dévorante d'Antoine Dubois. VOSGES MATIN du 26-01-2018


Antoine est fier de son engagement.

Antoine Dubois, jeune Octodurien de 21 ans est fier d'être membre " Des pantalons rouges ", une association de reconstitution associée avec " les héros du passé de 1800 à 1960, du Second Empire à la guerre d'Algérie ". La discipline y est largement enseignée.

Une passion militaire dévorante pour Antoine, élève en BTS à Nancy où il prépare un DUT génie électronique et informatique industriel. Habillé en uniforme de soldat d'époque de parachutiste américain, avec un pantalon rouge, Antoine aime défiler avec un groupe d'amis qu'il retrouve avec plaisir pour animer divers événements historiques ; les commémorations de camps, les ouvertures de musées, la commémoration de la bataille de Verdun... Des interventions remarquées qui complètent ces cérémonies...

Des répétitions avec des exercices militaires ont lieu tous les mois afin d'assurer un spectacle sans faille.

Le chiffre 3. VOSGES MATIN du 25-01-2018

Trois. C'est le nombre de naissances enregistrées dans la commune en 2017. Quatre mariages ont été célébrés l'an dernier. Concernant les décès survenus en 2017, il y en a eu six.

A Martigny-les-Bains, la liste électorale comprend 652 électeurs (333 hommes et 319 femmes).

Le doyen de la localité, Lucien Hyonne, fêtera ses 95 ans au mois de mars. Quant à la doyenne, Simone Fristch, elle fêtera ses 94 ans en février. Le groupe scolaire compte 88 élèves depuis la rentrée : 23 pour la classe maternelle et 65 élèves pour les trois classes élémentaires. La population varie au cours de l'année 2017 entre 830 et 850 habitants.

Jean-Pierre Doyen prépare les journées d'études vosgiennes. VOSGES MATIN du 24-01-2018


Jean-Pierre Doyen veut tout connaître sur l'ancienne station de Martigny-les-Bains.

M. Doyen prépare actuellement une conférence sur " l'éphémère Versailles Thermal, c'est-à-dire l'histoire de la station thermale de Martigny-les-Bains " un article qui paraîtra cet été 2018, dans le prochain volume des actes des journées d'études vosgiennes (ce sera le 19e !).

" Cette visite complète mes recherches, j'ai le plaisir de venir prendre contact et avoir de fructueux échanges avec Monique François, Liliane Gérard, Gérard Sancho et le maire Didier Humbert qui furent très riches. Ce petit village ne m'est pas inconnu ! " Jean-Pierre Doyen avoue un grand attachement pour la commune. " C'est une vieille histoire avec Martigny. J'ai été rapporteur pour la protection des monuments historiques du pavillon des sources en 1987, et du parc thermal en 1994, en tant que conservateur des monuments historiques de Lorrain ".

La visite de Jean-Pierre Doyen destinée à perpétuer l'histoire de l'ancienne station, consistait à connaître les projets de la société à travers la compagnie Marting dirigée par M. Négre. A son arrivée à Martigny, l'établissement végète jusqu'en 1945 avec l'incendie par les Allemands de l'hôtel des Bains. En 1952, il projette de relancer la station. Son éloignement de Martigny (résidant en Suisse), la mauvaise conservation de l'eau dans les bouteilles et les faillites successives sont les principales raisons de l'abandon du projet. Mais le chef d'entreprise est pugnace, il envisage dans un premier temps de créer la fabrication de sodas, marrons glacés, une laiterie (Martigny comptait à l'époque de nombreux agriculteurs)... Ces idées novatrices furent classées sans suite. La rencontre de Jean-Pierre Doyen la semaine passée a été fortement appréciée. Consultant les archives de Monique François, dont le papa Charles Robin était attaché de pouvoir à l'ensemble thermal de Martigny-les-Bains dans les années 1939, il a progressé dans ses investigations.

458 page(s) : 1 23 > >>