Bienvenue à Martigny les bains

MARTIGNY LES BAINS - REVUE DE PRESSE

<< Septembre 2017 >>
LuMaMeJeVeSaDi
2
3
5
7
8
12
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

4436 articles publiés

Les articles sont disponibles sur internet 7 jours après leur date de publication par la presse régionale.

Afficher :

Rechercher le ou les mots-clés suivants :

Tout afficher

Le collège privé Saint-Clément prépare la rentrée. VOSGES MATIN du 28-08-2017

La rentrée scolaire approche au collège privé, qui va dorénavant accueillir les élèves de primaire dès la classe de CP. La rentrée est prévue le jeudi 31 août pour les élèves et avant celle-ci, quelques mises au point étaient nécessaires avec les professeurs (objectifs, constitution des équipes pédagogiques...) pour une rentrée sereine.

Une exposition insolite. VOSGES MATIN du 26-08-2017


Créer à partir de matériaux de récupération, une passion pour Christiane Gravier.

Christiane Gravier est venue montrer son savoir-faire et son ingéniosité. Avec un panel de matériaux de recyclage, papiers et autres ficelles, elle crée des objets variés et souvent utiles dans la vie de tous les jours (pochettes pour lunettes, boîtes fourre-tout, etc.) ou pour se faire plaisir (bracelets, colliers, bagues...).

Les visiteurs étaient admiratifs et lui demandaient comment lui venaient ses idées. " Des modèles, des revues, des magazines et souvent une inspiration me vient et me permet de varier mon plaisir ", répondait-elle.

L'intérêt porté par le public à ses belles réalisations est sa récompense et l'encourage à continuer à créer des nouveautés qu'elle fera découvrir l'an prochain.

Les passages protégés remis à neuf. VOSGES MATIN du 25-08-2017

La rentrée approchant, il était nécessaire de repeindre les tracés des passages protégés pour une meilleure protection des enfants qui se rendent au groupe scolaire ou au collège privé. Ce dont se sont chargés Yvan, Fabrien et Philippe, employés communaux, pour 25 passages protégés, " stop " et " cédez le passage " sur la RD 429.

Entreprise Eri-Est : un essor contrarié . VOSGES MATIN du 25-08-2017


L'agrandissement de l'usine a été refusé. " De l'énergie gâchée, une perte de temps et d'argent " pour son responsable.

C'est un exemple de ce savoir-faire vosgien recherché et touchant par le fait une clientèle très variée. Sidérurgie, automobile, aéronautique, plasturgie... Il y a plus d'un domaine dans lequel Eri-Est excelle avec ses machines spéciales " cousues main ". Pour preuve, l'ancienne usine de Rozières-sur-Mouzon, qu'elle a rachetée, va reprendre du service et d'importants travaux (agrandissement du bâtiment, ouvertures de fenêtres...) y ont été effectués. Mais tout n'est pas rose pour autant, et André Pescheloche et son jeune collaborateur, Stéphane Montaillier, ont profité d'une visite de la sous-préfète il y a plusieurs semaines pour faire le point et afficher leur mécontentement.

Le point, c'est d'abord la nécessité de recruter. Plusieurs ouvriers doivent prendre leur retraite en fin d'année, et leur remplacement est nécessaire. Pour cela, l'entreprise est à la recherche de jeunes ouvriers. Des postes pas encore pourvus, malgré différentes formules de recrutement.

Il est pourtant primordial pour l'entreprise de trouver du personnel volontaire, titulaire d'un certain bagage mais à même de s'adapter et réapprendre sur les nouvelles bases de travail que l'entreprise propose. Et ce avec la volonté des dirigeants de trouver dans un périmètre restreint (au plus 30 km autour de Martigny-les-Bains). Mais la récente visite des élus, dont la sous-préfète Jeanne Vo Huu Lê, a permis à André Pescheloche de soulever un autre point d'achoppement : le projet du prolongement du bâtiment relais, construit il y a quelques années à Martigny-les-Bains, qui a été refusé. Pour le directeur, " de l'énergie gâchée, une perte de temps et d'argent ".

Le parapente dans la cité. VOSGES MATIN du 23-08-2017

Les habitants n'ont pas cessé de lever les yeux au ciel lors du week-end du 15 août pour admirer les étranges objets qui survolaient la localité. Frédéric Guillaume, président de la société de chasse de Martigny et passionné de paramoteur avait organisé cette rencontre amicale et sportive.

Un nouveau jeu au village. VOSGES MATIN du 22-08-2017


William accueille toujours le public avec sa bonne humeur habituelle.

Pour William Retournard rien ne semble véritablement impossible. Toujours au top de l'actualité concernant les jeux proposés par la FDJ, sa dernière proposition à la clientèle concerne le jeu Amigo.

Déjà dépositaire du quotidien " Vosges Matin ", il enchaine sur les atouts de son commerce. " Les Octoduriens viennent acheter le journal et s'ils ont quelques instants de disponible, ils peuvent avoir une chance sur trois de gagner à ce jeu. De plus, une somme importante à gagner est possible en cochant les sept bons numéros. "

En s'appuyant sur une argumentation bien rodée, le commerçant insiste sur la fréquence. " Un tirage au sort toutes les 5 minutes, alors pourquoi ne pas tenter sa chance ? " Un accueil chaleureux s'ajoute à la prestation. Un dynamisme commercial qui mérite le détour, et peut-être la chance d'un tirage favorable en prime !

Une habitante offre ses fruits et légumes. VOSGES MATIN du 21-08-2017


Le succès de cette idée géniale est assuré

Passionnée de jardinage, une habitante de la rue du Rond-Pont, retraitée, cultive différents plants de légumes et cucurbitacées. Avec cette année où le soleil, la chaleur et les petites averses ont favorisé une récolte abondante, elle a décidé de faire don de ses légumes d'une manière pratique en installant devant sa maison plusieurs fois par semaine un petit assortiment de sa récolte, indiquant aux passants de se servir. Courgettes, concombres, potimarrons, fruits sont à disposition de tous. Et on pense surtout à ces familles avec enfants qui n'ont pas le privilège de posséder ni jardins, ni vergers et trouvent là la possibilité de manger des légumes ou fruits sains et d'une grande fraîcheur.

Un bel acte de civisme qu'on ne peut que féliciter.

Isabelle vous fait explorer la plaine. VOSGES MATIN du 20-08-2017


Isabelle Renard vous accueille au syndicat d'initiative pour toute information relative au tourisme dans le secteur... et évidemment au géocaching.

Depuis 4 ans, Isabelle Renard accueille les vacanciers et touristes au syndicat d'initiative. Une responsabilité qui lui tient à cœur et qu'elle assure avec énormément de plaisir et de connaissances sur les manifestations dans le secteur, les visites du patrimoine de la région et les sites exceptionnels de cette partie des Vosges peu connus.

Isabelle est en relation avec les syndicats d'initiative de Monthureux-sur-Saône et Darney, voire même au-delà, avec ceux de Neufchâteau, Plombières-les-Bains, Vittel, Contrexéville, Bourbonne-les-Bains... Parfois, elle se rend sur place pour obtenir divers documents. Elle a toutefois un petit regret : " Le manque de collaboration des maires du secteur et des associations qui omettent de me transmettre les manifestations qui se déroulent au cours de l'année dans leur village. Le syndicat n'est-il pas le fil conducteur pour les touristes ? " La secrétaire est surprise que beaucoup d'habitants de la localité ignorent la présence d'un syndicat d'initiative au village, et ce alors qu'il est aisé de le trouver, face à l'entrée du parc thermal.

Là, on trouve des dépliants et informations concernant tout le département des Vosges, des cartes postales, une vitrine des produits locaux et artisanaux... Ainsi qu'un guide de géocaching, cette " chasse aux trésors " dont Isabelle est une adepte. Une vraie passion qu'elle a plaisir à faire partager. Cette activité de plein air consiste à faire découvrir des sites insoupçonnés ou le patrimoine d'une commune, en retrouvant dans la nature, à l'aide d'un GPS ou d'un smartphone, des boîtes cachées (trésors) par d'autres personnes, après avoir repris tous les renseignements sur le site internet du jeu. Et c'est Isabelle qui a installé 25 de ces géocaches dans le canton. Maintenant, aux curieux de jouer !

Bienvenue à Maël. VOSGES MATIN du 19-08-2017

Maël est venu égayer le foyer de Thibaud Dole, responsable commercial et de Laura Scherma conseillère commerciale. Le bébé a vu le jour le 10 juillet à Epinal, il mesurait à la naissance 46 cm et pesait 2,140 kg. Nos félicitations aux parents et meilleurs vœux au bébé.

Du bois sculpté au pavillon. VOSGES MATIN du 17-08-2017


Des objets que les visiteurs peuvent observer ou s'offrir.

Du jeudi au dimanche pendant la saison estivale, le pavillon des Sources abrite diverses expositions. Dont les sculptures sur bois de Christian Delacour. L'ébéniste sculpteur propose des objets utiles de la vie courante, comme des porte-clés, coffrets à bijoux ou porte-lettres, mais aussi des tableaux représentant des paysages ou églises.

Un panel en bois ciré ou vernis (avec une nouveauté cette année, l'apparition de couleurs bleue nuit ou blanc) qui séduit les vacanciers ou touristes de passage.

444 page(s) : 1 23 > >>